décembre 2018

Ces fonctionnalités qui rendent votre système de contrôle d’accès encore plus efficace

Nous avons vu dans un précédent billet comment la fonctionnalité d’anti-passback proposée par les systèmes de contrôle d’accès assure un contrôle de cheminement efficace. Au-delà du contrôle des droits d’accès à des lieux et à des plages horaires, d’autres fonctionnalités des solutions de contrôle d’accès concourent à faible coût à une meilleure sûreté des organisations.

L’ anti-timeback

Sur le même concept que l’anti-passback, l’anti-timeback définit le temps après lequel un usager entré dans une zone est à nouveau autorisé à entrer dans cette zone.

Cette solution peut être utilisée dans les parkings par exemple, afin d’éviter qu’un utilisateur, une fois entré, ne transmette son badge à un autre utilisateur.

Cette fonctionnalité peut également être utilisée conjointement avec le contrôle anti-passback, évitant ainsi la reproduction d’un cheminement entre plusieurs zones avant un certain laps de temps.

Bloquer les droits d’un badge égaré

Dans le cas de la perte ou du vol d’un badge, il est important que l’utilisateur fasse une déclaration de perte au plus tôt auprès de son service de gestion des badges. Les droits associés à ce badge pourront ainsi être verrouillés pour bloquer l’accès aux personnes en possession illégale de ce badge. C’est la seule façon de s’assurer qu’une personne étrangère ne pourra pas accéder aux bâtiments/locaux.
Cette mise hors service du badge est paramétrable à distance, directement dans le système informatique dans lequel sont attribués les droits d’accès.

Une carte perdue puis retrouvée pourra éventuellement être de nouveau paramétrée avec de nouveaux droits et réattribuée à un collaborateur pour accéder de nouveau aux locaux.

Le cas des oublis de badges pour accéder à son lieu de travail est fréquent. Afin de fluidifier le traitement de ces cas, le système de contrôle d’accès permet à un agent d’accueil de délivrer des badges temporaires à un usager ayant oublié son badge. Par exemple, dans la solution Protecsys 2 Suite proposée par Horoquartz, cette opération bloquera automatiquement le badge normal jusqu’au moment où l’usager remettra son badge temporaire à l’agent d’accueil.

Le déverrouillage à distance

Le système d’ouverture de porte à distance est une option qui permet de commander à distance l’ouverture d’une porte sécurisée par un contrôle d’accès.
Très pratique en cas d’oubli d’un badge d’un utilisateur, elle permet également d’autoriser à distance l’accès d’une personne ne disposant pas de badge.

Le système est couramment lié à un système d’interphonie (ou visiophonie) permettant d’appeler pour une demande d’ouverture. Il peut éventuellement être complété par un dispositif de caméra de surveillance pour permettre l’identification du demandeur de l’ouverture à distance. Il convient bien évidemment de s’assurer de l’identité réelle de l’accédant avant d’actionner le déverrouillage à distance.

La recherche de personne

Au-delà de maîtriser les accès aux bâtiments, une entreprise équipée d’un système de contrôle d’accès en entrée et sortie peut avoir une vue d’ensemble sur les personnes présentes à l’intérieur d’un bâtiment, un besoin de base en cas d’évacuation !

En effet, soumettre les utilisateurs à un contrôle d’accès en entrée et sortie d’un bâtiment permet d’obtenir une vue, à un instant T, de toutes les personnes présentes dans l’entreprise. Avec un contrôle d’accès par zone, cela permet d’avoir une vue encore plus précise des zones dans lesquelles se trouvent les salariés (important dans les sites sensibles de type SEVESO).
Dans cette configuration, en cas d’évacuation, le gestionnaire du dispositif de contrôle d’accès peut éditer une feuille de présence par zone pour procéder à la vérification des présents au point de rassemblement, et le cas échéant, lancer la procédure de recherche.

Des solutions encore plus évoluées existent. Elles permettent, grâce à l’utilisation de terminaux portables PDA (chaque serre-file en charge des évacuations connait l’emplacement de son PDA), préalablement reliés au système de contrôle d’accès, de disposer d’un compteur des présents en temps réel, de les pointer sur le point de rassemblement (EAP) et d’identifier les écarts éventuels, c’est-à-dire les personnes qui devraient se trouver sur le point de rassemblement et n’y sont pas à priori.
Ces informations seront primordiales aux équipes de première intervention (EPI) pour diriger une recherche plus rapide des personnes manquant à l’appel.

Pour conclure…

Toutes ces fonctionnalités associées au contrôle d’accès sont parfois optionnelles, mais en fonction de la configuration des sites, des risques encourus et des normes et réglementation applicables, elles peuvent devenir de véritables atouts pour la sécurité des entreprises.

Vous souhaitez en savoir plus sur les fonctionnalités associées au contrôle d’accès ? consultez l’offre Protecsys 2 Suite

Maude Baudrand, Chef de Projet Marketing Sûreté-Sécurité chez Horoquartz, d’après un entretien réalisé avec Patrick Paranthoen, Directeur R&D Sûreté chez Horoquartz

Maude Baudrand    Patrick Paranthoen